fbpx

Actualités

“Voix des Adolescentes”, impulseur de filles modèles et actrices de changement positif.

05 Octobre 2023

Partagez cet article

Photo: Bénéficiaires du projet Voix des Adolescentes à Ferké

En Côte d’Ivoire, les statistiques révèlent une réalité alarmante pour les adolescentes: seulement 10,3 % des adolescentes âgées de 15 à 19 ans estiment qu’elles ont la liberté d’exprimer leurs préoccupations au sein de leurs communautés. Ce constat issu de l’Enquête MICS-5, met en lumière les défis auxquels sont confrontées les jeunes filles et adolescentes du pays. De plus, seules 3,8 % de ces jeunes filles ont participé à des activités inter-communautaires visant à mobiliser d’autres personnes pour résoudre des problèmes, comparé à 10,6 % pour les garçons du même âge. Ces données soulignent l’urgence de prendre des mesures pour promouvoir l’autonomie et l’engagement des adolescentes en Côte d’Ivoire.

Dans cette perspective, UNICEF Côte d’Ivoire, en collaboration avec Social Change Factory et le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, a initié le programme « Voix des Adolescentes ». Ce programme, qui est pour l’heure à sa phase pilote, vise à renforcer les compétences des adolescentes sur les notions d’égalité des sexes, de leadership féminin, de gestion de projets communautaires et du digital. L’objectif est de contribuer au développement de leur potentiel mais aussi de faire d’elles des actrices de changement positif au sein de leurs communautés. Pour une approche plus efficace, les partenaires ont mis en place des comités de pilotage locaux. Ces comités jouent un rôle central en assurant un encadrement adapté aux bénéficiaires en fonction de leur domaine d’intervention. Ils sont constitués de représentants locaux des ministères de la Promotion de la Jeunesse (MPJIPSC), de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (MENA), de la Femme de la Famille et de l’Enfant (MFFE), de la communauté U-report Côte d’Ivoire, ainsi que de leaders communautaires.

La phase pilote, qui s’est déroulée de décembre 2022 à juin 2023 dans les villes de Ferké et Touba, a permis de former et encadrer plus de 200 adolescentes. Grâce à cette formation, elles ont été en mesure de concevoir et de mettre en œuvre des solutions citoyennes innovantes qui ont eu un impact significatif sur leurs communautés respectives, notamment en matière d’alphabétisation et de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG).

En effet, à travers leurs initiatives et le soutien de structures compétentes locales qu’elles ont sollicitées, 240 autres adolescentes ont été formées aux mesures de prévention et de lutte contre les violences basées sur le genre. De plus, elles ont mené des actions de plaidoyer auprès des autorités préfectorales, 95 leaders d’opinions et guides religieux de Ferke et Touba pour bénéficier de leur soutien dans la lutte contre les VBG, une collaboration essentielle pour mettre fin à ces pratiques préjudiciables. 

Interrogé sur les raisons de son engagement à soutenir les initiatives des filles du projet Voix des Adolescentes, Traore Soungalo, Imam et Secrétaire Général du COSIM à Ferké, déclare: «Ce projet nous permet de prévenir la radicalisation. Je suis en faveur de l’évolution avec les temps qui changent, tout en respectant toujours notre religion. J’encourage les parents à impliquer leurs enfants dans ce projet, car il nous aide en tant que guide religieux et leader communautaire.»

Notons que grâce aux efforts des filles, 30 cas de violences basées sur le genre, tels que les mariages précoces et les viols, ont été signalés aux structures d’accompagnement compétentes, démontrant ainsi l’efficacité de leurs actions. 

Photo : Bénéficiaires du projet Voix des Adolescentes à Touba.

De plus, 105 filles et adolescentes ont bénéficié de cours d’alphabétisation grâce à des solutions communautaires telles que « ABC ka kêh » et « Mon école au marché », qu’elles ont initiées, contribuant ainsi à la réduction des inégalités liées à l’éducation dans leurs villes respectives et ouvrant des portes vers l’autonomie et l’émancipation pour leurs pairs non scolarisées. Karidjatou Diomandé, participante du projet Voix des Adolescentes, explique leur motivation : «Nous avons décidé de mettre ce projet pour aider les filles non scolarisées à savoir lire et écrire car lorsque nous voyons les filles de notre âge qui ne savent ni lire ni écrire, ça nous fait mal au cœur, donc nous voulons les aider.»

Yapo Grâce, une bénéficiaire de leur initiative , témoigne de son expérience : «J’ai rencontré une de mes camarades qui m’a parlé d’une initiative qui aide les jeunes filles à savoir lire et écrire et grâce à ce projet, je sais maintenant lire et écrire.»

Aussi les participantes au projet Voix des Adolescentes ont-elles animé des émissions radio sur des stations locales telles que Radio Bafing (101.0 FM) et la radio communale de Ferké (92.5 FM). Ces émissions, en français et dans les langues locales, avaient pour objectif principal de sensibiliser un plus grand nombre de personnes au respect de leurs droits.

Le programme « Voix des Adolescentes » en Côte d’Ivoire démontre l’énorme potentiel des jeunes filles et adolescentes lorsqu’elles sont soutenues, éduquées et encouragées à s’exprimer. Ces actions communautaires créent un changement tangible dans la vie de ces adolescentes, mais aussi dans leurs communautés. Il est essentiel de continuer à investir dans de telles initiatives pour un avenir où chaque jeune fille en Côte d’Ivoire puisse s’épanouir et réaliser son plein potentiel.

SENEGAL

Complexe Sicap Point-E
Immeuble GIABA, Bâtiment B
3ème étage Droite, Dakar, Sénégal
🧭 Lien Google Map
Tel (+221) 33 825 44 22

COTE D'IVOIRE

25 BP 315 ABIDJAN 25
Riviera Jardin, Rue D46, Cocody
Abidjan, Côte d’Ivoire
🧭 Lien Google Map
Tel (+225) 01 02 43 73 58

© 2023 Social Change Factory - Tous droits réservés - Propulsé par Gaynako